[scald=21827:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Les résultats de la session de juin du baccalauréat ont été stables, en France, par rapport à 2010, malgré des cas de fraude qui ont entravé le déroulement de certaines épreuves, a annoncé lundi le ministère de l'Education.

Selon un communiqué du ministère, le taux de réussite global a été de 85,6%, en hausse de 0,1 point par rapport à 2010.

Cette hausse a été d'un point dans les séries générales, à 88,2%, et de 0,9 point dans les filières technologiques, 82,3%, soit le niveau le plus élevé jamais atteint. En revanche, le taux de réussite du bac professionnel a baissé de 2,6 points, à 83,6%.

Le nombre de bacheliers professionnels est cependant en progression de près de 37.000 diplômés, en raison de l'arrivée en 2011 des premiers gros effectifs d'élèves bénéficiant de la réforme de la voie professionnelle.

Le ministère de l'Education avait dû revoir le barème d'une épreuve de mathématiques de la série scientifique S à la suite de fuites au niveau de l'imprimerie où les énoncés étaient fabriqués.

Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.