Le président a présenté ses voeux aux Français. François Hollande a brièvement évoqué la lutte contre le chômage, il a ensuite annoncé la mise en place d'un "pacte de responsabilité des entreprises".

Revoir les voeux de François Hollande

Les principales mesures

L'analyse de Carine Bécard : "un président moins enjoué et très empathique"

François Hollande a annoncé qu'il proposerait en 2014 un "pacte de responsabilité" aux entreprises qui consistera à leur proposer des réductions de charges sociales à la condition qu'elles s'engagent à embaucher et à favoriser le dialogue social.

Je propose un pacte de responsabilité aux entreprises. Il est fondé sur un principe simple : moins de charges sur le travail, moins de contraintes sur leurs activités et, en même temps, une contrepartie, plus d'embauches et plus de dialogue social.

Selon le présdient, "en 2013, le chômage est resté à un niveau encore élevé, même si la tendance de ces derniers mois s'améliore".

Je vous le redis ce soir: je n'ai qu'une priorité, qu'un objectif, qu'un engagement, c'est l'emploi [...] Chaque emploi créé, c'est un peu de force reconquise. Chaque chômeur qui reprend un travail, c'est une famille qui respire, c'est de l'espoir qui revient, c'est du pouvoir d'achat qui est regagné, de la justice sociale qui est retrouvée.

François Hollande a promis d'être, "intransigeant face au racisme , face à l'antisémitisme, face aux discriminations".

Je serai intransigeant face à tout manquement, face au racisme, face à l'antisémitisme, face aux discriminations. La République, elle n'est pas négociable.

Le président a affirmé vouloirréduire la dépense publique , en ajoutant qu'il "assumera la responsabilité" du programme d'économies. Il a reconnu que les "impôts étaioent trop lourds"

Nous devons faire des économies partout où elles sont possibles, avec notamment les collectivités locales qui doivent voir leurs compétences clarifiées, afin de pouvoir à terme baisser les impôts.

►►► ALLER PLUS LOIN | Eux aussi expriment leurs voeux aux Français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.