L'ancien président de la République s'est éteint ce jeudi à 86 ans. Lionel Jospin a été son Premier ministre pendant quatre ans, lors d'une période de cohabitation.

Le président Jacques Chirac, réélu la veille, serre la main du Premier ministre sortant Lionel Jospin, après que ce dernier lui eût remis sa démission, le 5 mai 2002, à l'Élysée.
Le président Jacques Chirac, réélu la veille, serre la main du Premier ministre sortant Lionel Jospin, après que ce dernier lui eût remis sa démission, le 5 mai 2002, à l'Élysée. © AFP / PATRICK KOVARIK

Lionel Jospin a réagi ce jeudi sur France Inter à la mort de l'ancien Président de la République Jacques Chirac, dont il a été le Premier ministre lors de la troisième cohabitation, de 1997 à 2002.

"J’ai été dans l’opposition à Jacques Chirac quand il était maire de Paris et que j’étais conseiller de Paris dès 1977. Vingt ans plus tard, nous avons dirigé le pays ensemble. J’ai eu le privilège de gouverner la France sous sa présidence", déclare Lionel Jospin. 

"C’était une période politiquement complexe parce que c’était la cohabitation, j’ai sûrement conduit une politique intérieure différente de celle qui aurait été la sienne. Mais en politique étrangère, nous avons veillé tous deux à ce que la France parle d’une seule voix et soit respectée sur la scène internationale", estime l'ancien Premier ministre socialiste, retiré de la vie politique depuis l'élection présidentielle de 2002.

Malgré d'inévitables tensions, Lionel Jospin affirme se souvenir également de "moments de cordialité", avec l'ancien chef de l'État. 

Aller plus loin

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.