Le maire Les Républicains de Bordeaux prône "l'intransigeance et le sang-froid" face à la menace djihadiste.

Le maire de Bordeaux et candidat à la primaire à droite Alain Juppé
Le maire de Bordeaux et candidat à la primaire à droite Alain Juppé © Reuters / Charles Platiau

Alain Juppé, l'un des favoris pour la primaire à droite, a vanté vendredi son "sang-froid" dans la réponse aux actes terroristes, rejetant l'"angélisme" comme la "surenchère", alors que Manuel Valls a reproché à Nicolas Sarkozy de "perdre ses nerfs".

Selon le maire de Bordeaux, la réponse aux djihadistes "va demander beaucoup de sang-froid dans les mois qui viennent."

1'06

Les propositions d'Alain Juppé contre le terrorisme

Par Aurélien Colly

"La constitution doit être respectée", rappelle Alain Juppé

L'ancien Premier ministre a rejeté tout "angélisme": "l'État a la responsabilité de protéger les concitoyens". "Pas de surenchère non plus", a-t-il poursuivi . "La Constitution doit être respectée", a dit le maire de Bordeaux en direction de la droite. "Entre ces deux principes, un équilibre doit être trouvé."

Pour lui, l'État de droit, que le gouvernement prétend vouloir préserver pour rejeter certaines mesures proposées par l'opposition, "prévoit des mesures exceptionnelles dans des circonstances exceptionnelles." Mais "nous ne sommes pas allés au bout de ce que l'État de droit permet", a-t-il ainsi rappelé.

Alain Juppé détaille ses "priorités" pour mieux lutter contre le terrorisme

Selon Alain Juppé, il y a plusieurs "leviers" sur lesquels il faut agir en "changeant de braquet": notamment le renforcement du renseignement et des capacités de défense de l'Europe, ainsi que l'optimisation de la sécurité et l'organisation de l'Islam de France.

Alain Juppé dit croire "plus que jamais" à son concept d'"identité heureuse", critiqué par ses adversaires à la primaire. "Je ne suis pas de ceux qui considèrent qu'on va mettre tout le monde dans un même moule et assimiler tout le monde selon le même profil, ce n'est pas vrai."

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.