recours déposé contre l’interdiction d’une manifestation pro-palestinienne samedi à paris
recours déposé contre l’interdiction d’une manifestation pro-palestinienne samedi à paris © reuters

La Préfecture de police de Paris a décidé vendredi d'interdire une manifestation pro-palestinienne, prévue samedi après-midi. Une décision saluée et justifiée par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

Pour le Gouvernement, pas question de voir à nouveau dess débordements, comme lors de la manifestation interdite de samedi dernier.

Bernard Cazeneuve appelle les organisateurs de la manifestation à renoncer

Le ministre de l'Intérieur a déclaré, en marge d'un déplacement dans les Landes :

On sait à quels débordements a conduit la manifestation de samedi dernier. Je demande que la journée de samedi soit une journée de responsabilité et de recueillement.

La préfecture a jugé les garanties en matière de sécurité trop faibles -seulement 200 personnes pour le service d’ordre, par exemple-. Le parcours entre la République et Nation est jugé à haut risque en raison de la proximité de synagogues.

Les organisateurs posent également problème. il s'agit du NPA, du Parti des Indigènes de la République, et du Palestinian Youth movement, les mêmes que ceux qui avaient appelé à la manifestation du 19 juillet qui, bien qu'interdite, avait rassemblé des milliers de personnes et dégénéré en violences spectaculaires dans le quartier parisien de Barbès. Dix-sept policiers et gendarmes avaient été blessés et 44 personnes interpellées.

Les organisateurs ne renoncent pas

Dans un communiqué le NPA écrit que François Hollande Manuel Valls, ont franchi "un nouveau seuil dans l'épreuve de force qu'ils ont engagée contre le mouvement de solidarité avec les Palestiniens". Cette interdiction démontre selon le Nouveau Parti Anticapitaliste une volonté du gouvernement français de "museler toute opposition à son soutien à la guerre menée par l'Etat d'Israël" à Gaza.

Alain Pojolat, du NPA, cette décision stigmatise les organisations de jeunes

Ca jette de l'huile sur le feu et la manifestation aura tout de même lieu.

Un important dispositif de sécurité a été prévu pour samedi après-midi.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.