Manuel Valls à la mairie d'Hénin-Beaumont pour les voeux du maire Eugène Binaisse
Manuel Valls à la mairie d'Hénin-Beaumont pour les voeux du maire Eugène Binaisse © MAXPPP/Thomas Padilla

Le Ministre de l'Intérieur s'est rendu dimanche à Hénin Beaumont. Une visite contestée par le candidat local du Front National aux municipales et raillée par Marine le Pen

L'occasion, ce sont les voeux d'Eugène Binaisse, le maire divers gauche sortant d'Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais). Un inviation à laquelle s'est rendu le Ministre de l'Intérieur et l'occasion de prononcer un discours.

Un déplacement dénoncé par le FN qui convoite la ville. C'est même carrément "indécent" pour Steeve Briois, le secrétaire général du FN et candidat du parti aux élections municipales à Hénin-Beaumont, qui considère que le titre de Ministre de l'Intérieur oblige Manuel Valls à "une certaine neutralité".

Il n'a rien à faire ici à Hénin-Beaumont, qu'il aille plutôt où les voitures brûlent, qu'il aille plutôt dans des secteurs difficiles - Steeve Briois

Le candidat FN accuse Manuel Valls d'utiliser "les moyens de l'Etat" pour se rendre aux voeux d'Eugène Binaisse, sans finalement y assister pour tenir à la place un "meeting de soutien au candidat PS". Steeve Briois, dont la propre cérémonie des voeux devait se tenir quelques heures plus tard, a confirmé qu'il allait déposer un recours auprès de la Commission nationale des comptes de campagne.

Pour Manuel valls, interrogé par

La nation est un repère. Ce n'est pas une force agressive tournée contre l'autre - Manuel Valls

Lors d'un discours d'une vingtaine de minutes, le ministre de l'Intérieur a défendu les valeurs de "solidarité" et de "nation". "Le Pas-de-Calais, c'est une terre pleine de cette solidarité forgée souvent dans les luttes et les épreuves partagées". "Alors que l'individualisme forcené, la seule réussite personnelle priment trop souvent, il est bon de rappeler l'importance de ces liens qui font une nation, qui construisent une collectivité".

Selon un sondage CSA pour BFM-TV, Le Figaro et Orange diffusé le 15 janvier, Steeve Briois arriverait en tête du premier tour des élections municipales de mars prochain à Hénin-Beaumont mais serait battu au second par la liste de gauche d'Eugène Binaisse.

Suivez Valls! Vous allez savoir quelles villes on va gagner, il fait la tournée de villes que va gagner le Front national : Forbach, Carpentras... - Marine Le Pen

La présidente du FN a placé beaucoup d'espoirs dans ces élections municipales. Des prévisions confortées d'ailleurs par un sondage qui place son parti en tête à une autre élection, certes, les européenne, mais qui est tout de même un gage de sa popularité.

Marine Le Pen a affirmé samedi que son parti va "gagner là où va (Manuel) Valls" faire campagne pour les prochaines municipales car le ministre de l'Intérieur se déplace selon elle là où le FN "constitue une menace" selon lui.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.