A leur tour, le ministre de la Justice et la ministre des Affaires européennes annoncent qu'ils ne seront pas dans le deuxième gouvernement d'Edouard Philippe.

François Bayrou et Marielle de Sarnez, en juin 2016
François Bayrou et Marielle de Sarnez, en juin 2016 © AFP / GEOFFROY VAN DER HASSELT

Après Sylvie Goulard mardi, le Garde des Sceaux François Bayrou a annoncé ce mercredi matin qu'il ne serait pas membre du deuxième gouvernement Philippe : "J'ai pris la décision de ne pas faire partie du prochain gouvernement", a-t-il annoncé à l'AFP. Il a indiqué qu'il s'expliquera dans une conférence de presse à 17h ce mercredi, assurant qu'il fait ce choix personnellement, comprendre sans y avoir été invité par Emmanuel Macron.

Dans les minutes qui ont suivi, le MoDem a également annoncé que Marielle de Sarnez, ministre des Affaires européennes du gouvernement sortant, ne serait pas dans la nouvelle équipe gouvernementale. Élue députée de Paris dimanche lors des élections législatives, elle devrait présider le groupe des 42 députés MoDem à l'Assemblée nationale.

Bayrou s'expliquera cet après-midi

Le président du MoDem et sa vice-présidente sont visés par une enquête préliminaire concernant les assistants parlementaires du parti, que France Inter vous révélait il y a quelques jours. Mardi, Sylvie Goulard, elle aussi membre du MoDem, avait expliqué sa démission par une volonté de montrer sa "bonne foi" et de se consacrer entièrement à sa défense dans cette enquête.

La conférence de presse de François Bayrou surviendra une heure environ avant l'annonce prévue du nouveau gouvernement d'Edouard Philippe. Le remaniement, d'abord annoncé comme technique et léger, devrait finalement être plus profond et plus politique.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.