Marine Le Pen, son père et les élus frontistes
Marine Le Pen, son père et les élus frontistes © Capture d'écran BFM

20.000 selon le FN, 5.300 selon la Police. Le défilé du 1er mai du Front national à Paris, du Palais Royal à l'Opéra, a rassemblé plus que les autres années.

Après l'habituelle dépose d'une gerbe au pied de la statue de Jeanne d'Arc avec son père, Marine le Pen , les élus frontistes et les manifestants se sont rendus place de l'Opéra pour les discours.

Une prise de parole que la Présidente du FN a utilisé pour lancer sa campagne pour les élections européennes, alors que les sondages la placent au coude-à-coude avec l'UMP dans les intentions de vote. "Ne me décevez pas et allez voter. "Faites votre devoir de patriote." a lancé jeudi Marine Le Pen qui craint l'abstention :

Ceux qui n'iront pas voter laisseront aux partisans de cette UE la possibilité de continuer leur oeuvre funeste

La patronne du FN qui promet d'obtenir de François Hollande qu'il dissolve l'Assemblée nationale, si le FN gagne les européennes

Le reportage de Carine Bécard

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.