marine le pen veut stopper la "machine folle" de l'ue
marine le pen veut stopper la "machine folle" de l'ue © reuters

Un échec pour Marine Le Pen : la présidente du Front national n'a pas réussi à rassembler assez de partis eurosceptiques pour former un groupe au parlement européen. Les europhobes avaient jusqu'à lundi pour s'enregistrer.

L’annonce a été faite par Geert Wilders, son allié néerlandais : Marine Le Pen n'aura pas réussi à transformer l'essai. Malgré les 25% réalisés en France aux dernières élections européennes, impossible pour le FN de former un groupe parlementaire à Bruxelles.

"Il faut relativiser cet échec" : la réaction de Marion Maréchal Le Pen

Au moins 25 députés issus de sept pays sont nécessaires pour composer une formation. Il a manqué deux nationalités au Front Nationale pour arriver à ses fins. Un groupe permet de bénéficier d'une plus grande visibilité et de récolter des subventions. Mais les partis eurosceptiques ont eu du mal à concilier leurs points de vue parfois antagonistes

Les explications de Pierre Bénazet, à Bruxelles

C'est donc un échec personnel pour Marine Le pen qui travaille depuis des années à la dédiabolisation du FN.

Mais dans les rangs du parti on préfère relativiser, Nasser Madji.

Le néerlandais Geert Wilders, connu pour ses positions anti-islam, a indiqué que la collaboration entre les cinq partis « compatibles » pour la formation d’un groupe se poursuivra. Il espère former une fraction avant la fin de l'année avec de nouveaux partenaires.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.