selon martine aubry, rien ne peut lui être reproché sur le dossier de l'amiante
selon martine aubry, rien ne peut lui être reproché sur le dossier de l'amiante © reuters

C'est un camouflet pour la maire de Lille : Martine Aubry ne contrôle plus la fédération PS du Nord. Son candidat, Gilles Pargneaux, premier secrétaire sortant, a été battu par Martine Filleul, proche de Patrick Kanner. Ainsi en ont décidé les militants.

Les résultats définitifs ont été dévoilés à 4h15 ce vendredi matin, raconte le quotidien La Voix du Nord. Des résultats sans appel : les militants nordistes ont préféré Martine Filleul. Réunissant un peu plus de 50% des voix, la protégée de l'actuel ministre de la Ville et des Sports Patrick Kanner devance largement ses deux concurrents, Gilles Pargneaux (42%) et Rémi Lefebvre (8%).

Une page de dix ans se tourne

Le revers est cinglant pour Martine Aubry, qui avait appelé mercredi les militants à voter pour Gilles Pargneaux afin d'éviter une"crise fédérale dont nous n'avons pas besoin après nos défaites aux municipales ou aux départementales". Dans la foulée et "dans un souci d'apaisement", Patrick Kanner avait demandé à Martine Filleul de retirer sa candidature pour mettre un terme au psychodrame. Ce qu'elle a refusé de faire.

Tôt ce matin, Gilles Pargneaux a finalement reconnu sa défaite, après avoir vertement contesté les résultats pendant une partie de la nuit. Localement, c'est un petit séisme : une page de dix ans vient d'être tournée au sein de la puissante fédération socialiste du Nord (5.000 adhérents), jusque-là fermement contrôlée par Martine Aubry et ses proches.

Un second tour sera malgré tout organisé ce vendredi soir, sans aucun suspense, puisque Martine Filleul est seule en lice.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.