l'ump est malhonnête dans le débat sur la gpa, dit bruno le roux
l'ump est malhonnête dans le débat sur la gpa, dit bruno le roux © reuters

Le gouvernement s'opposera à tout amendement visant à légaliser en France la GPA et la PMA lors du futur débat parlementaire sur le projet de loi sur la famille, a déclaré lundi Manuel Valls, suivi par Matignon à la mi-journée et le PS.

Manuel Valls s'efforçait de nouveau de désamorcer un argument de la droite et plus particulièrement des organisateurs de la "manif pour tous", qui a réuni dimanche des dizaines de milliers de personnes à Paris et Lyon contre la politique familiale du gouvernement, dans le prolongement du mouvement contre le mariage homosexuel.

La réponse du président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, Bruno Le Roux, qui a aussitôt contesté les déclarations du ministre de l'Intérieur, qu'il a jugées "prématurées", a rendu nécessaire la mise au point de Matignon à la mi journée :

Nous confirmons que le gouvernement s'opposera à d'éventuels amendements visant à légaliser en France la PMA et la GPA

Déclaration suivie de peu par celle du Parti socialiste, par la voix d'un des porte-parole du Parto socialiste David Assouline qui a affirmé que le PS ne voulait pas de "débat" ou de "proposition" sur la procréation médicale assistée ou la gestation pour autrui lors de l'examen du projet de loi sur la famille.

Au Gouvernement on veut visiblement clore la polémique, Marion Lagardère

►►► POUR EN SAVOIR PLUS | Ludivine de la Rochère et Laurence Rossignol débattent sur France Inter

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.