[scald=112869:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Jean-Luc Mélenchon s'est fixé dimanche comme objectif minimal de priver Marine Le Pen du podium lors du premier tour de l'élection présidentielle en France, le 22 avril prochain.

"Le résultat minimum dont je serais le plus fier serait si ma candidature devançait celle de Mme Le Pen", a déclaré sur BFM-TV le candidat du Front de gauche, donné par les sondages à la lutte avec la présidente du Front national pour la troisième place.

L'ancien socialiste s'est défini en outre comme "une sorte de diable rouge" pour la droite. Il a réaffirmé vouloir affronter la finance, sortir la France de l'Otan et la voir prendre ses distances avec les Etats-Unis.

Patrick Vignal

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.