[scald=110329:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - L'ancien Premier ministre français Michel Rocard, victime vendredi d'un malaise à Stockholm, restera hospitalisé dans la capitale suédoise probablement jusqu'en fin de semaine prochaine, a annoncé samedi Sylvie Rocard, son épouse.

"On vient de faire un scanner, il se trouve que le caillot qu'il avait dans la tête sur la partie droite du cerveau, ce caillot a été parfaitement résorbé, chimiquement", a-t-elle déclaré dans une interview à France 2 réalisée devant l'hôpital où a été admis son mari.

"Là on vient de faire un scanner qui dit qu'il y a quand même des petits problèmes encore, une petite lésion qui nous inquiète un peu et qui fait que, malgré qu'il ait retrouvé parfaitement sa forme, on a besoin de faire un traitement anticoagulant", a-t-elle ajouté. "On va être obligé de le garder quelques jours de plus ici, sûrement jusqu'en fin de semaine prochaine."

L'ancien locataire de Matignon, âgé de 81 ans, a eu un malaise vendredi en arrivant à l'ambassade de France à Stockholm, selon le Quai d'Orsay.

Michel Rocard avait été victime d'une hémorragie cérébrale en juin 2007 alors qu'il voyageait en Inde. Il avait été hospitalisé à Calcutta avant d'être rapatrié en France.

Premier ministre de 1988 à 1991, Michel Rocard est aujourd'hui ambassadeur de France chargé des négociations relatives aux pôles arctique et antarctique. Il vient de publier un livre sur le débat en vue de l'élection présidentielle française intitulé "Mes points sur les 'i'".

Marine Pennetier, édité par Tangi Salaün

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.