[scald=218883:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Arnaud Montebourg a répliqué dimanche aux critiques du directeur général sortant de l'Organisation mondiale du commerce en déclarant que "les béats admiratifs" du libre-échange "se sont gravement trompés".

Pascal Lamy a estimé vendredi dernier sur BFM TV et RMC Info que le ministre français du Redressement productif, pourfendeur de la mondialisation, avait "quelques problèmes de GPS" et "pas les bons chiffres en tête".

En octobre dernier, Arnaud Montebourg avait affirmé que "le bilan du libre-échange proposé par l'OMC est un désastre".

"Ben oui, c'est un désastre, tout le monde le sait", a répété le ministre dans le cadre du "Grand Rendez-vous Europe 1/i> TELE/Le Parisien-Aujourd'hui en France.

"Demandez aux pays africains si ce n'est pas un désastre, le libre-échange généralisé où on met tout en concurrence avec tout", a-t-il poursuivi.

Ce constat confirme que "les mesures de protection sont nécessaires", a plaidé Arnaud Montebourg.

"Les béats admiratifs du libre-échange, et qui ont construit toute leur action sur cette base-là, se sont gravement trompés", a-t-il jugé avant d'ajouter : "Il n'y a pas que Pascal Lamy, malheureusement".

Sophie Louet

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.