Patrick Menucci
Patrick Menucci © Radio France / MaxPPP
**A Marseille, les membres du MODEM rejoignent le candidat socialiste Patrick Menucci. Ils souhaitent faire barrage au candidat UMP Jean-Claude Gaudin. Une décision qui a déclenché les foudres de François Bayrou.** Les membres du MODEM marseillais se rallient au candidat du Parti Socialiste Patrick Menucci dès le premier tour des élections municipales le 23 mars prochain. Un ralliement qui leur interdit de se réclamer du mouvement centriste. Il se mettent donc en "congé" du parti. Jean-Luc Bennahmias, vice-président du MODEM et député européen a déclaré que "la ligne historique du mouvement démocrate a toujours été de faire bouger les lignes". Une douzaine de membres du parti centriste devraient figurer sur les listes de Patrick Menucci. ### Pourtant François Bayrou soutient Jean-Claude Gaudin Dans un courrier récent, François Bayrou avait pourtant demandé à Jean-Luc Bennahmias de "ne pas aller sur les listes socialistes mais au contraire de soutenir Jean-Claude Gaudin", le maire UMP de la ville en lice pour un quatrième mandat. Le président du MODEM, allié à l'UMP pour l'élection municipale à Pau, a ajouté que les membres de son parti à Marseille "prennaient le risque d'une mise en congé définitive du mouvement". Le vice-président du parti a répondu qu'il n'avait "d'ordre à recevoir de quiconque" et que son "choix était définitif". **Objectif : faire barrage à Jean-Claude Gaudin, Marie-Christine Lauriol**
Selon plusieurs sondages, le MODEM est crédité d'environ 3% des intentions de vote au premier tour du scrutin. Mi-février, un rapprochement avec l'ancien président de l'Olympique de Marseille Pape Diouf a aussi été envisagé avant d'être abandonné. Mais "si demain il veut venir avec nous, on ferait la place nécessaire" a précisé Patrick Menucci. Le MODEM avait déjà rallié le Parti Socialiste au second tour de l'élection municipale marseillaise de 2008 contre l'avis de François Bayrou.
Les candidats à Marseille
Les candidats à Marseille © Radio France / Idé
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.