Le candidat Debout la France a annoncé vendredi qu'il "soutenait" Marine Le Pen pour le second tour et qu'il avait passé avec elle un "accord de gouvernement".

Nicolas Dupont-Aignan a rejoint Marine Le Pen
Nicolas Dupont-Aignan a rejoint Marine Le Pen © Capture d'écran

Une rencontre entre le candidat de Debout la France arrivé sixième avec 4,7% des voix au premier tour de la présidentielle et Marine Le Pen, avait été annoncée dans la journée mais c’est au 20h de France 2 que Nicolas Dupont-Aignan a annoncé son ralliement à la candidate FN :

Je soutiendrai Marine Le Pen, je ferai campagne même avec elle sur un projet de gouvernement élargi.

Nicolas Dupont-Aignan, qui rejetait jusque-là une alliance avec le Front National notamment à cause de "l'extrémisme" du parti, disait-il, a déclaré vendredi soir que Marine Le Pen "n'est pas d'extrême droite pour moi" en s'ajoutant même comme "caution politique" en quelque sorte "Je suis gaulliste et par deux fois de Gaulle a sauvé la France" a-t-il ajouté.

Marine Le Pen a vu dans cette décision un "magnifique choix de la France". Même enthousiasme de la part du nouveau président du FN :

Le candidat de Debout la France a expliqué avoir rencontré à plusieurs reprises Marine Le Pen et encore ce vendredi après-midi. "Nous avons beaucoup discuté cette semaine (...). Nous avons signé un accord de gouvernement avec une évolution de son programme, des éclaircissements, des ajouts de mon projet présidentiel" a-t-il ajouté. Une déclaration commune est d'ailleurs annoncée samedi matin .

Nicolas Dupont-Aignan a expliqué que l'intérêt de son parti était plutôt de ne pas donner de consigne de vote, mais que pour la première fois il allait le faire après avoir été autorisé par le Conseil national de Débout la France. Une annonce diversement appréciée dans son parti puisque dans les minutes qui ont suivi, Dominique Jamet, vice-président de Debout la France, a annoncé à l'AFP qu'il quittait le mouvement, comme son tweet posté quelques heures avant le laissait présager.

Même annonce de démission de la part d'Eric Anceau, jusque-là responsable du projet.

Qui appelle à voter pour Marine Le Pen ?
Qui appelle à voter pour Marine Le Pen ? © Visactu /
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.