[scald=39323:sdl_editor_representation]SAINTE-MARGUERITE, Vosges (Reuters) - Nicolas Sarkozy a annoncé vendredi le déblocage d'une enveloppe pour la création de 20.000 contrats aidés supplémentaires d'ici la fin de l'année.

En déplacement dans les Vosges sur le thème de l'emploi, le chef de l'Etat a reconnu que les chiffres du chômage des trois derniers mois n'étaient "clairement pas bons, mais comment pourraient-ils l'être dans le contexte de crise économique et financière mondiale ?".

Il s'est félicité néanmoins que, malgré la crise, l'économie française ait créé 120.000 emplois au cours des six premiers mois de l'année, dont 6.000 dans l'industrie.

"Avec le Premier ministre, nous avons décidé que, d'ici la fin de l'année, (le ministre du Travail) Xavier Bertrand aura a sa disposition 20.000 contrats aidés de plus (...) notamment pour les plus de 50 ans", a-t-il dit.

Il a ajouté que la ministre de la Formation professionnelle et de l'Apprentissage, Nadine Morano, disposerait des moyens de financer 15.000 entrées en formation de plus pour les jeunes.

Lors de ses dernières grandes annonces sur l'emploi, début mars, Nicolas Sarkozy avait indiqué que l'Etat financerait pour 250 millions d'euros de contrats aidés supplémentaires en 2011, soit 50.000 contrats qui s'ajouteraient aux 390.000 programmés à l'origine. Leur nombre avait atteint 520.000 en 2010.

Ces contrats aidés sont avant tout destinés aux chômeurs de longue durée, une des catégories qui progresse le plus dans les derniers chiffres du chômage.

Yann Le Guernigou, édité par Sophie Louet

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.