[scald=111989:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy promet dans son projet pour le prochain quinquennat de ramener les finances publiques françaises à l'équilibre en 2016 et prévoit un léger excédent de 0,5% du PIB en 2017, selon un document distribué jeudi par son équipe.

Le président de la République, candidat à un second mandat, a déclaré lors d'une conférence de presse que toutes ses propositions s'organisaient autour d'un objectif "absolument impératif" d'équilibre des finances publiques en 2016.

Selon ce document, le déficit public passerait de 5,2% du PIB en 2011 à 4,4% en 2012, 3,0% en 2013, 2,0% en 2014, 1,0% en 2015 et 0,0% en 2016, avec un excédent de 0,5% en 2017.

Ce chiffrage repose sur des prévisions de croissance du PIB de 0,7% en 2012, 1,75% en 2013, 2,0% en 2014, 2% en 2015, 2016, 2014.

Emmanuel Jarry et Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.