[scald=224095:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Le retour en grâce de Nicolas Sarkozy se confirme dans un sondage BVA où il est plébiscité à 70% par les sympathisants de droite comme un possible recours et préféré à 69% à François Fillon (27%) pour l'élection présidentielle de 2017.

Dans cette enquête pour Orange, L'Express, la presse régionale et France Inter diffusée lundi, l'UMP devance désormais le Parti socialiste avec 39% de bonnes opinions (contre 38% au PS) dans la cote des partis politiques.

Nicolas Sarkozy progresse de la 7e à la 5e place (+1 point), derrière François Fillon (39%, -1%) dans le classement de la cote d'influence des personnalités. Le président de l'UMP, Jean-François Copé, n'est que 28e avec 19% (-2).

Parmi les sympathisants de droite, 70% souhaitent que l'ancien président ait davantage d'influence dans la vie politique française (-3 points par rapport à février). Ils sont 60% (-5 points) à formuler le même voeu pour son ancien Premier ministre François Fillon.

Soixante-neuf pour cent des sympathisants de droite, 78% des sympathisants UMP souhaiteraient que Nicolas Sarkozy soit le candidat de l'UMP à la présidentielle de 2017, contre respectivement 27% et 22% pour François Fillon.

L'enquête a été réalisée les 14 et 15 mars par internet auprès d'un échantillon de 1.139 personnes âgées de 18 ans et plus.

Sophie Louet, édité par Patrick Vignal

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.