Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez s’oppose à l’obligation du pass sanitaire à partir de ce lundi à tous les salariés en contact avec du public.

Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, ce mardi 30 août.
Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, ce mardi 30 août. © **

Il le répète "depuis des mois" assure-t-il. "Nous sommes pour la vaccination mais contre la vaccination obligatoire" affirme le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez sur France Inter. Le pass sanitaire devient obligatoire ce lundi 30 août pour certains salariés, ceux en contact avec le public dans les restaurants, cinémas, musées ou encore les trains grandes lignes, là où il était déjà requis pour les clients. Mais le syndicaliste s’oppose à cette mesure.

"Nous l'avons toujours dit, ça va générer des discriminations", estime Philippe Martinez.

"Ça génère des contraintes pour les salariés et des risques. (…) D’abord, les tests vont être payants bientôt. C'est une source de discrimination. Deuxièmement, on a déjà des retours de salariés à qui on dit « si tu te fais pas vacciner, c'est dehors»."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Si le salarié n’a pas de pass sanitaire, il peut poser des congés ou des RTT le temps de l’obtenir, ou rester en télétravail à son domicile si cela est possible. Les salariés peuvent également convenir avec leur employeur d'être affectés temporairement sur un poste non soumis au pass. Si aucune de ces solutions n'est possible, leur contrat de travail sera suspendu, ainsi que leur rémunération.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

En soutien des salariés qui refusent le pass sanitaire

"Il vaut mieux essayer de comprendre les réticences à la vaccination, je pense au personnel soignant par exemple." À partir du 15 septembre, la vaccination sera en effet obligatoire pour les personnels soignants. Philippe Martinez poursuit : "Pourquoi ceux qui sont au quotidien confrontés aux malades refusent la vaccination ? Il y a des raisons. Ils ne comprennent pas que l'année dernière, on les obligeait à venir travailler, même s'ils étaient cas contact, voire malades. Cette année, on change. Ils ne comprennent pas pourquoi, vu l'urgence de la situation dans les hôpitaux, on continue à fermer des lits, on continue à fermer des services. Voilà ce dont il faut discuter plutôt que de dire : c'est comme ça et ce n'est pas autrement."

Philippe Martinez assure que la CGT va soutenir les salariés qui refusent de présenter le pass sanitaire. "On est en train de regarder les modalités pour ne pas qu’ils soient licenciés".