Anne Hidalgo a lancé mercredi la nouvelle campagne en faveur du budget participatif de Paris avec un slogan qui critique entre les lignes l'action présidentielle.

L'affiche de la campagne en faveur du budget participatif de Paris
L'affiche de la campagne en faveur du budget participatif de Paris

"Le changement ça se voit". La nouvelle campagne d'Anne Hidalgo pour promouvoir le budget participatif (les Parisiens sont invités à proposer des investissements pour la ville) va faire jaser, car c'est une référence explicite au slogan de campagne de François Hollande, "le changement c'est maintenant".

A la mairie de Paris, on ne nie pas le caractère "pétillant" de son slogan et sa "résonance avec celle de 2012" mais on se défend de critiquer ouvertement l'action présidentielle.

"Le but, c'est de donner du sens à la participation citoyenne. Le changement, ça se fait et ça se construit avec les gens", raconte un proche conseiller de la maire de Paris. Comprenez : tout ce que n'a pas fait le chef de l'Etat.

Une critique de l'action présidentielle

Cette campagne d'affichage piquante va hérisser certainement l'Elysée, car elle critique sans la citer l'action présidentielle.

Une fois encore, Anne Hidalgo, à qui l'on commence à prêter des ambitions pour la présidentielle de 2022, marque sa différence vis à vis de ses petits camarades. Au PS, avec des "amis" comme ça, pas besoin d'ennemis.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.