[scald=70227:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Le député UMP Lionnel Luca, chef de file du collectif de la Droite populaire, situé à l'aile droite du groupe majoritaire, a déposé vendredi une proposition de loi visant à réduire de 10% les indemnités des parlementaires.

Le député des Alpes-Maritimes avait déposé, dans le cadre du débat budgétaire, un amendement allant dans ce sens cosigné par 32 de ses collègues de la majorité mais il avait été rejeté en séance publique.

Il a donc décidé de déposer vendredi une proposition de loi organique "visant à détacher l'indemnité des Parlementaires du barème de la fonction publique", ce qui permettra, précise-t-il dans un communiqué, "de réduire les indemnités des députés et des sénateurs sans toucher au traitement des fonctionnaires".

Lionnel Luca souhaite que cette proposition soit inscrite à l'ordre du jour de l'Assemblée nationale avant la fin de la session, prévue fin février, pour entrer en vigueur avant l'élection présidentielle.

Le député UMP rappelle qu'il reversera, à partir du mois de décembre, 10% de ses indemnités à des oeuvres caritatives de sa circonscription.

Emile Picy, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.