[scald=36319:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Le gouvernement a annoncé mercredi 11 milliards d'euros d'économies et de recettes supplémentaires pour 2011 et 2012 afin de compenser le ralentissement de la croissance économique.

Le Premier ministre François Fillon a ainsi annoncé l'abaissement des prévisions de croissance gouvernementales à 1,75% pour 2011 et 2012 au lieu de respectivement 2% et 2,25%.

"Le réalisme nous conduit à ajuster les hypothèses de croissance", a-t-il déclaré. "Pour 2012, la prudence est encore davantage de rigueur."

Jean-Baptiste Vey et Marc Angrand, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.