[scald=61273:sdl_editor_representation]ATHENES (Reuters) - Le Premier ministre grec George Papandréou a déclaré dimanche à ses ministres qu'un nouveau gouvernement allait être prochainement formé, peut-être dans la soirée, et qu'il n'en prendrait pas la direction, ont annoncé ses services dans un communiqué.

Il s'est dit hostile à l'organisation d'élections législatives anticipées avant février ou mars 2012, quand aura été adopté par le Parlement grec l'accord de financement conclu avec l'Union européenne fin octobre.

"Il est clair que ce gouvernement va passer le relais, mais pas dans le vide - il passera le relais à un nouveau gouvernement, si nous nous mettons d'accord, et j'espère que ce sera bientôt. Et quand je dis bientôt, je veux dire aujourd'hui, pas demain", a déclaré George Papandréou.

"Cela ne m'intéresse pas d'être le Premier ministre de ce nouveau gouvernement", a-t-il ajouté.

Le président grec Karolos Papoulias devait recevoir George Papandréou et le chef de l'opposition de droite, Antonis Samaras, en début de soirée.

Dina Kyriakidou, Harry Papachristou et Karolina Tagaris, Guy Kerivel pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.