PARIS (Reuters) - La France engagera un retrait progressif des quelque 4.000 soldats français déployés en Afghanistan de manière proportionnelle et dans un calendrier comparable à celui des renforts américains, annonce jeudi l'Elysée dans un communiqué.

Le président américain Barack Obama a annoncé mercredi soir le retrait de 10.000 soldats d'ici la fin de l'année et de 23.000 soldats supplémentaires d'ici la fin de l'été 2012.

Le président français Nicolas Sarkozy s'est entretenu avec le chef de la Maison blanche mercredi avant le discours de ce dernier, rapporte l'Elysée.

"La France partage l'analyse et les objectifs américains et se félicite de la décision du président Obama", peut-on lire.

"Compte tenu des progrès enregistrés, elle engagera un retrait progressif de renforts envoyés en Afghanistan, de manière proportionnelle et dans un calendrier comparable au retrait des renforts américains", indique la présidence dans un communiqué.

Le retrait se fera en concertation avec les alliés et les autorités afghanes, précise-t-elle.

La France compte environ 4.000 soldats en Afghanistan où elle opère depuis 2001. Plus de 60 soldats français y ont été tués depuis 2001.

Marine Pennetier pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.