Les électeurs sont encore plus nombreux qu'au premier tour à s'être déplacés ce dimanche pour désigner le vainqueur de la primaire, entre François Fillon et Alain Juppé.

La participation à 17h devrait confirmer s'il y a bien une hausse de la participation pour ce second tour ou si les électeurs ont voulu éviter les files d'attentes du premier tour, dimanche dernier.
La participation à 17h devrait confirmer s'il y a bien une hausse de la participation pour ce second tour ou si les électeurs ont voulu éviter les files d'attentes du premier tour, dimanche dernier. © AFP / GEORGES GOBET

La participation était en hausse à midi ce dimanche pour le second tour de la primaire de la droite et du centre. Elle l'est toujours à 17h, sur 78% des bureaux, selon les chiffres communiqués par Thierry Solère, le président de la commission d'organisation de cette primaire.

A 17h, il y a près de trois millions de votants, en hausse de 4,5% par rapport au premier tour.

  • dimanche 20 novembre à 17h : 2 806.703
  • dimanche 27 novembre à 17h : 2 926.425

Les électeurs doivent déterminer ce dimanche qui de François Fillon ou Alain Juppé sera le candidat de la droite (et du centre, en cas de victoire d'Alain Juppé) pour la présidentielle 2017.

Les 10.228 bureaux de vote seront ouverts jusque 19h00. Les premiers résultats, régulièrement actualisés, devraient être publiés à partir de 20h30 par la Haute autorité chargée de veiller au bon déroulement de cette compétition, inédite à droite.

►►► ALLER PLUS LOIN | Les résultats en temps réel dès 20h30

Un nouveau point sur la participation sera fait à 17h et permettra de confirmer si la mobilisation est effectivement en hausse par rapport au premier tour, où 4,3 millions de personnes s'étaient déjà déplacées, ou si les électeurs ont voté plus tôt pour éviter les longues files d'attente constatées la semaine dernière.

Fillon grand favori, Juppé amer

Les deux rivaux ont voté à peu près en même temps vers 10h30, François Fillon à Paris, où il est député, et Alain Juppé à Bordeaux dont il est le maire.

"J'attends le verdict des électeurs, ce sont eux qui parlent", a simplement commenté François Fillon à la sortie du bureau de vote.

"J'ai défendu mes idées, je n'ai pas de regrets", a déclaré de son côté Juppé. Visiblement amer, il est revenu sur "la campagne immonde" qu'il a subie de la part de l'extrême droite sur les réseaux sociaux où il était renommé "Ali Juppé, grand mufti de Bordeaux".

Avec 44,1% des voix au premier tour, François Fillon est le grand favori. Le député de Paris a enregistré près de 650.000 voix de plus qu'Alain Juppé (28,6%) pourtant donné pendant des mois vainqueur de cette compétition. L'épilogue de cette primaire devrait lancer définitivement les hostilités pour l'élection présidentielle.

►►► LIRE AUSSI | Les sondages se sont-ils trompés ?

La participation à 17h
La participation à 17h © Visactu
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.