[scald=93077:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Aucune sanction ne sera prise à l'encontre du député apparenté socialiste Serge Letchimy, qui avait fait mardi dernier un lien entre les idéologies totalitaires du XXe siècle et les propos du ministre de l'Intérieur Claude Guéant sur les civilisations.

Le président de l'Assemblée, l'UMP Bernard Accoyer, a annoncé à l'issue de la réunion du bureau de l'institution qu'aucune sanction n'avait été prise faute d'unanimité.

Il a en revanche précisé que l'unanimité s'était faite pour que les débats à l'Assemblée, et notamment lors des séances de questions au gouvernement, se déroulent "dans le calme et la sérénité".

Le député de Martinique avait provoqué la colère du Premier ministre François Fillon mardi dernier en posant une question sur les propos du ministre de l'Intérieur qui a estimé que toutes les civilisations "ne se valent pas".

"Vous, M. Guéant, vous privilégiez l'ombre, vous nous ramenez jour après jour à ces idéologies européennes qui ont donné naissance aux camps de concentration", avait-il déclaré sous les huées des députés de la majorité, qui avaient quitté l'hémicycle.

"M. Guéant, le régime nazi, si soucieux de purification, était-ce une civilisation ?", avait demandé l'élu.

Emile Picy, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.