La présidence de la République a annoncé ce lundi matin que l'épouse d'Emmanuel Macron ne bénéficierait pas d'un statut particulier.

Brigitte Macron ne bénéficiera finalement pas d'un statut particulier.
Brigitte Macron ne bénéficiera finalement pas d'un statut particulier. © AFP / PATRICK KOVARIK

L'Elysée a publié ce lundi sur son site un document intitulé "charte de transparence relative au statut du conjoint du Chef de l’Etat". Dans ce communiqué, le rôle, les champs d'action et les moyens alloués à Brigitte Macron, l'épouse du président de la République, sont précisés.

Finalement, il ne s'agit pas d'un statut juridique mais d'un simple "engagement" qui ne vaut que pour Madame Macron. Pour autant, c'est la première fois dans la Ve République qu'un texte établit officiellement la place et les moyens qui sont attribués à l'épouse du chef de l'Etat. Pendant la campagne présidentielle, le candidat Macron avait estimé qu'il fallait en finir avec "une hypocrisie française". Il souhaitait par conséquent créer un statut juridique.

Face aux critiques nombreuses sur la création d'une loi de ce type et une mobilisation autour d'une pétition contre ce statut qui a recueilli plus de 300 000 signatures, le Président renonce finalement à cette loi.

Emmanuel et Brigitte Macron se contentent donc d'un texte qualifié de "charte" dans laquelle on donne à la Première dame un rôle de représentation aux côtés du Président, notamment lors de rencontres internationales et évoque aussi un rôle de "superviseur" concernant les réceptions organisées à l'Elysée.

Suivent plusieurs références à sur son rôle au sein d'opération caritatives et éducatives et des "missions de réflexion" éventuelles que lui confierait le Président de la République.

Concernant ses moyens, Brigitte Macron bénéficierait de deux conseillers présidentiels et d'un secrétariat mais elle ne toucherait pour sa part aucune rémunération ou budget propre puisque les moyens qui lui seront octroyés seront prélevés sur le budget global de la présidence.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.