Patrick Balkany
Patrick Balkany © ©Christophe Petit Tesson/MAXPPP / ©Christophe Petit Tesson/MAXPPP

C'est une information de nos confrères de France Bleu 107.1. Un rapport de la Chambre régionale des comptes d'Ile-de-France épingle la gestion de la ville de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) par Patrick Balkany.

C'est un rapport de 192 pages qui met au jour denombreuses irrégularités dans la gestion de la ville de Levallois-Perret.

Entre 2007 et 2013 par exemple, les budgets de certaines années sont présentés comme équilibrés, alors qu'ils sont en fait déficitaires. Des "déficits réels qui auraient dû conduire à ce que la chambre soit saisie", détaille le rapport. Le document qui révèle aussi quela municipalité a "oublié" un certain nombre d'opérations , dont le montant total est évalué à près de117 millions d'euros .

La ville de Levallois est celle qui détient lerecord d'endettement par habitant : 8 344 euros par habitant en 2014. Pour boucler son budget, le maire a augmenté les impôt de 10% . Si Patrick Balkany prétend que la capacité de remboursement de la ville est excellente, la chambre évoque elle des perspectives incertaines en raison d'un manque de maîtrise des charges .

Il y a aussi cet ancien directeur du développement économique qui est à la retraite depuis 2012. Mais qui figure toujours dans l'organigramme de la ville, qui possède encore un bureau et qui a une assistante. Les magistrats estiment qu'il a pu être salarié grâce au budget d'une association occulte, dont le montant est de 150 000 euros.

Autre fait surprenant pour cette ville de 65 000 habitants, elle bénéficie d'un double service de communication via l'association "Levallois communications" qui ne travaille que pour la ville. Son budget ? Deux millions d'euros . 18 personnes y sont salariées. La ville subventionne plusieurs associations, plutôt généreusement, révèle la Chambre régionale des comptes d'Ile-de-France. Généreuse, la mairie l'est aussi avec ses cadres : des primes et heures supplémentaires irrégulières leur permettent d'empocher plusieurs milliers d'euros supplémentaires par mois. Certains directeurs ont des voitures de fonction non déclarées alors qu'ils n'y ont en principe pas le droit. Patrick Balkany et sa femme première adjointe ont chacun un chauffeur . Un troisième est mis à disposition de tous les élus.

Dans le rapport figure aussi le nom de Bygmalion , société mise en cause dans l'affaire du financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy. La société aurait été favorisée lors de l'appel d'offres , malgré ses tarifs plus élevés que les autres propositions. La Chambre a en plus des doutes sur la mise en place effective de "l'accompagnement et conseil en communication" de Bygmalion au sein de la ville de Levallois, dont le coût a été de 218 029 euros .

Suite à ce rapport, la ville de Levallois-Perret a rédigé un mémoire de réponse.

Si elle a pris connaissance des observations et recommandations de la Chambre, qu'elle s'est efforcée de mettre en oeuvre - ou engagée à le faire -, n'en conteste pas moins la méthode, le parti pris et les nombreuses inexactitudes du dit rapport, qui remettent en cause la fiabilité de ce document , explique la ville dans un mémoire de réponse

Ce rapport de la Chambre régionale des comptes doit être rendu public prochainement, il seradébattu en conseil municipal lundi prochain .

Patrick Balkany est déjà mis en examen pour fraude fiscale, corruption passive et blanchiment de fraude fiscale.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.