C'est une proposition potentiellement explosive, le gel de l'avancement des fonctionnaires. Les Echos et le Figaro l'ont annoncé mercredi soir, le ministre de l'Education nationale a immédiatement démenti. Vincent Peillon a mis les choses au clair.

Je démens formellement les informations qui sont données et qui n'ont pas de sens.

vincent peillon compte rester ministre s'il est élu député européen
vincent peillon compte rester ministre s'il est élu député européen © reuters

Est-ce un ballon d'essai, une tentative pour sonder l'opinion ? On sait que le gouvernement prévoit de diminuer les dépenses de 50 milliards d'ici 2017. Le gel de l'avancement des fonctionnaires pourrait permettre d'économiser un milliard d'euros par an.

Malgré le démenti clair du ministre de l'Education nationale, les Echos maintiennent leur information. Vincent Peillon aurait prévu de faire cette proposition lors du deuxième Conseil stratégique de la dépenses publique.

La secrétaire générale de la FSU, Bernardette Groison ne "veut pas croire à cette rumeur" mais s'il y avait confirmation et après .le gel du point d'indice, ce serait "une déclaration de guerre."

On a du mal à comprendre d'où vient cette rumeur [...] On attend beaucoup de clarté du gouvernement.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.