[scald=103499:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Le candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) Philippe Poutou a annoncé mardi avoir obtenu les 500 signatures d'élus nécessaires pour se présenter à l'élection présidentielle du printemps.

"Il y aura au moins un ouvrier candidat dans ce monde de politiciens et maintenant on espère bien profiter de l'égalité de temps de parole pour se faire entendre un peu plus", a-t-il déclaré sur i-télé.

À partir du 20 mars, tous les candidats auront droit à une égalité de temps de parole à la radio et à la télévision, contrôlée par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA).

"C'est pas nous qui sommes en position de valider, on sait juste que la barre des 500 a été atteinte", a-t-il toutefois ajouté.

Les prétendants à l'Elysée ont jusqu'à vendredi pour déposer leurs parrainages au Conseil constitutionnel. Après vérification, le Conseil constitutionnel présentera vers le 20 mars la liste officielle des candidats à l'élection présidentielle qui sera publiée au Journal officiel.

Chine Labbé, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.