Les obsèques officielles de Simone Veil ont eu lieu ce mercredi aux Invalides à Paris. Emmanuel Macron a annoncé qu'elle reposerait, avec son époux Antoine, au Panthéon.

L'hommage de la Nation à Simone Veil aux Invalides à Paris.
L'hommage de la Nation à Simone Veil aux Invalides à Paris. © AFP / Michel Euler / POOL / AFP

La France a rendu hommage à une femme d’exception et de convictions. Les obsèques officielles de Simone Veil se sont déroulées ce mercredi aux Invalides à Paris, en présence de sa famille, de ses proches, d’Emmanuel Macron et des membres du gouvernement. Le président a annoncé que Simone Veil reposera avec son époux Antoine au Panthéon.

Simone Veil, morte vendredi à 89 ans, avait porté la loi sur la dépénalisation de l’avortement en 1974. Elle était l’un des symboles de la Shoah, déportée avec sa famille à Auschwitz pendant la seconde guerre mondiale. Elle était aussi une militant pro-européenne, elle avait été la première présidente du Parlement européen de 1979 à 1982.

Ses obsèques nationales aux Invalides à Paris

Pierre-François et Jean Veil, très émus, aux obsèques de leur mère Simone Veil aux Invalides à Paris.
Pierre-François et Jean Veil, très émus, aux obsèques de leur mère Simone Veil aux Invalides à Paris. © AFP

Ses fils, Jean et Pierre-François Veil, ont d’abord pris la parole. Ils sont revenus sur la vie de Simone Veil, marquée par la déportation.

Jean Veil :

Maman, tes yeux pers, dans un visage éclairé, reflétaient le vécu d’une tragédie indélébile. De cette tragédie, tu as tiré des leçons pour la vie.

Jean Veil a raconté que sa mère avait "gardé une bienveillante énergie pour aider ceux et celles qui souffrent". "Ton caractère et ta détermination constituent la trame de l’armure qui a pu te permettre de survivre à l’enfer", a t-il déclaré.

Pierre-François Veil :

Nous avions fini par te croire vraiment immortelle. Le temps est venu de te retirer avec ton calme, ta douceur et ta délicatesse, presque sur la pointe des pieds, et pour nous, le temps de pleurer.

Son autre fils, Pierre-François, est revenu sur le profond attachement des Français à Simone Veil. "Tu es devenue en un peu plus de 40 ans, la mère de tant de Français qui t’ont choisie, adoptée comme seconde mère. Dans la peine et le chagrin, nous sommes devenus les témoins ébahis d’un pays en deuil. Les milliers de témoignages de respect et d’affection sont autant de rayons de soleil, d’éclats de lumière".

Pierre-François Veil :

Cet hommage national est ton ultime victoire sur les camps de la mort.

"Nous n’oublierons pas le bruit et la fureur des insultes proférées. Ce bruit et cette fureur ont été balayés par la reconnaissance affectueuse que te manifeste le pays".

Simone Veil reposera avec son époux Antoine au Panthéon

Emmanuel Macron salue la famille de Simone Veil.
Emmanuel Macron salue la famille de Simone Veil. © AFP
Emmanuel Macron annonce que Simone Veil reposera avec son époux Antoine au Panthéon.
Emmanuel Macron annonce que Simone Veil reposera avec son époux Antoine au Panthéon. © AFP

Le président Emmanuel Macron a à son tour rendu hommage à Simone Veil. Il a annoncé qu'elle reposera avec son époux Antoine au Panthéon. Il a rendu hommage à la combattante qu'elle était, pour défendre les droits des femmes, construire l'Europe, et transmettre la mémoire de la Shoah. Voici quelques extraits de son discours.

► ALLER PLUS LOIN | Qui est Antoine Veil, l'autre nouveau pensionnaire du Panthéon ?

"Jamais nous ne pourrons peser cette invisible ardeur et l’énergie inlassable de faire triompher le bien. Cette grandeur est celle des combats qu’elle livra, les combats du siècle. Le temps hélas lui fournit bien des raisons de s’engager avec force".

"Les plaies de la déportation n’étaient pas refermées, mais ça ne l’empêcha pas de se rapprocher de l’Allemagne. Elle savait qu’au cœur de ce rêve européen, il y a avait avant tout ce rêve de paix et de liberté. Pour que l’inconcevable ne se reproduise pas. Ne rien céder à l’oubli, redonner corps à toute trace, et réconcilier"

Simone Veil fut l’éclaireur de la République qui monte seul à l’assaut de bastilles réputées imprenables, et pourtant les prend. Avec cette boussole intérieure qui toujours lui indiquait le combat vrai.

"Les combats de Simone Veil ne sont pas des victoires acquises pour toujours. La détermination inexorable de Simone Veil à faire prévaloir en tout l’humain est ici notre cap. Lorsqu'un vie se consacre à la justice des plus faibles, vie construite sous l’égide de la République, c’est la France qui est grandie".

Vous avez jeté dans nos vies cette lumière qui était en vous et que rien ni personne n’ont pu vous ôter. Votre grandeur a fait la nôtre. Je vous prie Madame de recevoir l’immense remerciement du peuple français à l’un de ses enfants tant aimé.

L'hommage de la nation à Simone Veil aux Invalides.
L'hommage de la nation à Simone Veil aux Invalides. © AFP
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.