[scald=85497:sdl_editor_representation]ABUJA (Reuters) - Le bilan des attaques coordonnées de Kano, vendredi dans le nord du Nigeria, dépasse les 100 morts, a déclaré samedi un responsable des services de sécurité locaux.

Ces attaques, revendiquées par Boko Haram, sont les plus meurtrières jamais perpétrées par la secte islamiste.

"Il y a certainement plus de 100 tués", a indiqué cette source, qui est restée anonyme.

"Des bombes ont explosé, des hommes en armes ont attaqué la police et les policiers ont répliqué."

Des corps continuaient d'être transportés samedi vers les morgues de Kano, deuxième ville du pays avec dix millions d'habitants, ont déclaré des personnels hospitaliers.

Mike Oboh; Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.