Le leader du Front de gauche s'en prend au bilan des premiers mois de pouvoir des socialistes. Il reproche surtout au président de la République des décisions trop tièdes dans le domaine économique. Marion Lagardère.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.