La nouvelle ministre déléguée à la Ville a démissionné cette nuit de l'Assemblée pour éviter que son suppléant ne siège à sa place.

La nouvelle ministre déléguée à la ville, Nadia Hai (en bas à gauche) a démissionné cette nuit de l'Assemblée pour éviter que son suppléant ne siège à sa place
La nouvelle ministre déléguée à la ville, Nadia Hai (en bas à gauche) a démissionné cette nuit de l'Assemblée pour éviter que son suppléant ne siège à sa place © AFP / JACQUES DEMARTHON / AFP

Et un siège de moins pour la majorité à l’Assemblée nationale. La nouvelle ministre déléguée à la Ville Nadia Hai hier, avant d’entrer au gouvernement, a démissionné en catimini de son siège de député. Elle avait été élue dans la circonscription de Trappes en 2017.  Normalement, lorsqu’un parlementaire rentre au gouvernement, c’est son/sa suppléant(e) qui lui succède.

Son suppléant impliqué dans un trafic de drogue international

"Il ne fallait pas qu’elle soit remplacée par son suppléant", raconte catastrophé un de ses collègues. Le suppléant en question, Moussa Ouarouss, est soupçonné d'être impliqué dans un trafic de drogue international. Selon nos informations, il a été mis en examen en aout 2019 pour importation, transport, détention de produits stupéfiants en bande organisée et association de malfaiteurs dans le cadre d’une enquête portant sur un vaste trafic de cannabis entre la France et le Maroc.

Le journal officiel, en date de mardi, indique: "Démission d'une députée. Le Président de l'Assemblée nationale a reçu de Mme Nadia Hai, députée de la 11e circonscription des Yvelines, une lettre l'informant de sa démission à compter du lundi 6 juillet 2020. Acte est pris de sa démission."

La majorité se rétrécit un peu plus à l’Assemblée et une partielle sera organisé dans les semaines qui viennent.

La circonscription de Benoît Hamon

Nadia Hai, nommée à 40 ans ministre déléguée à la Ville, avait battu sèchement le socialiste Benoît Hamon aux législatives en 2017, avant de se spécialiser à l'Assemblée dans les sujets dont elle désormais la charge.  

Novice en politique, Nadia Hai avait éliminé le candidat socialiste à la présidentielle dès le premier tour des législatives, avant de s'imposer au second face au LR Jean-Michel Fourgous. Originaire de Trappes, cette conseillère de gestion en patrimoine pour la banque Barclays, titulaire d'un diplôme supérieur de banque, a travaillé 15 ans en qualité de conseillère en gestion de patrimoine.

Cette mère de famille avait co-fondé le Comité Femmes En Marche avec Macron (FEMM). Elle avait notamment axé sa campagne sur l'égalité des chances et la jeunesse, en revendiquant son inexpérience - et son manque de notoriété -, selon elle gage de renouveau.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.