Pour la première fois, les déclarations de patrimoine des candidats à la présidentielle sont consultables en ligne. Une condition désormais exigée pour les prétendants à l'Elysée.

Les onze candidats à l'élection présidentielle 2017
Les onze candidats à l'élection présidentielle 2017 © Reuters

Pour la première fois, les déclarations de patrimoine des onze candidats à l'Elysée ont été publiées ce mercredi 22 février par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) sur son site internet. Ces déclarations listent les biens immobiliers, les avoirs supérieurs à 10 000 euros, les voitures, les comptes bancaires et les parts dans les sociétés et les dettes de chaque candidat au 1er janvier 2017.

François Fillon

Le candidat de la droite LR revendique un manoir dans la Sarthe qu'il évalue à 750 000 euros. François Fillon déclare également une vieille voiture Peugeot et une vieille Toyota pour moins de 10 000 euros. Il fait aussi état de 15 comptes ou livrets au Crédit Agricole dont un compte courant à découvert. François Fillon a bénéficié en septembre 2016 de "prêts familiaux" d’un montant total de 30 000 euros pour le "paiement de dettes fiscales", selon sa déclaration.

Nathalie Arthaud

En matière de voitures, Nathalie Arthaud est plus riche que François Fillon puisqu'elle déclare une voiture Citroën C3 à 14 500 euros. En revanche, la candidate Lutte ouvrière vit dans un appartement de 48m², acheté à crédit. Son épargne est inférieure à 10 000 euros.

Emmanuel Macron

Le candidat d'En Marche! déclare une dizaine de comptes ou livrets au Crédit Mutuel dont un PEA de 54 611 euros et un livret bleu de 20 131 euros. Il est aussi titulaire d’une assurance vie (91 954 euros). En revanche, il ne possède aucune voiture ni maison. Celle du Touquet est à sa femme. On apprend aussi qu'il a touché 274 000 euros d'avance sur son livre "Révolution".

Benoît Hamon

Le candidat PS mentionne un patrimoine immobilier autour d'un peu plus de 800 000 euros. Deux appartements achetés en s'endettant : l’un acquis en 2006 pour 112 000 euros, un autre en 2016, dont il possède 46,14% et qui est évalué à 700 000 euros. Il possède une voiture Opel Corsa.

Nicolas Dupont-Aignan

Le patrimoine immobilier du candidat de Debout la France s'élève à 2 329 000 euros. Il possède trois appartements à Paris dont l'un est estimé à 1 300 000 euros et une maison dans l'Essonne. Nicolas Dupont-Aignan est le seul à déclarer œuvre d’art, une sculpture, d'une valeur de 25 000 euros.

Jean-Luc Mélenchon

"L'insoumis" possède un grand appartement à Paris estimé à plus de 800 000 euros, une maison de campagne à 190 000 euros, pas d'assurance vie pas d'action mais six comptes courants et livrets d'épargne pour près de 100 000 euros.

Marine Le Pen

Marine Le Pen n’a pas de voiture, pas de cheval, pas de bateau mais des propriétés acquises, via des sociétés immobilières, dans lesquelles on retrouve son père Jean-Marie et sa sœur Yann. On apprend également que la candidate FN a contracté deux prêts pour la présidentielle de 2017, l'un de 4 000 000 d'euros, l'autre de 2000 000 euros.
► POUR EN SAVOIR PLUS | Lire Les zones d'ombre du patrimoine de Marine Le Pen

Les déclarations de patrimoine des onze candidats

Patrimoine des candidats à la présidentielle : qui est dans le rouge ?
Patrimoine des candidats à la présidentielle : qui est dans le rouge ? © Visactu

L'ensemble de ces documents sera en ligne jusqu’aux résultats du premier tour, puis il ne restera que celles des deux finalistes. La déclaration du vainqueur sera consultable jusqu’à la fin de son mandat.

Une conséquence des lois sur la transparence de la vie publique

La publication des déclarations de patrimoine des candidats à l’élection présidentielle a été inscrite dans la loi en 2013, après le scandale Cahuzac et constitue désormais une condition sine qua non à l’accession à l’Elysée, en plus des 500 parrainages d’élus. Le candidat peut déjà avoir été soumis à un contrôle, s'il a été dernièrement ministre, parlementaire ou président d'une grande collectivité. Ainsi, dans la tourmente de plusieurs affaires, François Fillon avait déjà rendu publique sa déclaration de patrimoine, remise comme député en fin de mandat. Le candidat socialiste Benoît Hamon a lui aussi joué la transparence en dévoilant spontanément son patrimoine, bien avant la date légale. Néanmoins, ces déclarations de patrimoine ne sont pas contrôlées, il faut donc se contenter de déclarations certifiées sur l'honneur.

Des questions autour des patrimoines de Marine Le Pen et Emmanuel Macron

Selon Le Monde, Marine Le Pen est visée par deux procédures de redressement fiscal, en raison d'une possible sous-évaluation de son patrimoine. La valeur de ses biens pourrait être réévaluée par le fisc, ce qui aurait pour conséquence de soumettre Marine Le Pen au paiement de l'impôt sur la fortune (ISF).

Par ailleurs, Anticor a saisi la semaine dernière lundi la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique au sujet du patrimoine d'Emmanuel Macron. L'association anticorruption s'étonne du décalage entre les revenus de l'ancien banquier et la valeur déclarée de son patrimoine.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.