Chercheur retraité du CNRS, le sociologue Michel Fize a annoncé lundi sa candidature à la présidentielle. Candidat des “sans-voix”, il entend défendre la cause animale.

Michel Fize, ici en 1998 (archives)
Michel Fize, ici en 1998 (archives) © Maxppp / Lenglin

Michel Fize est candidat à l’élection présidentielle de 2017. Il l’a annoncé ce lundi au quotidien Le Parisien - Aujourd’hui en France. L’intellectuel, habitué des médias, dit s’être “laissé convaincre” par ses amis. Dans un livre à paraître courant octobre, intitulé “Manifeste pour une écologie animale et du vivant”, il détaillera son programme, bâti essentiellement autour de la défense de la cause animale.

Qui est Michel Fize ?

Né en 1951, Michel Fize est sociologue. Aujourd’hui retraité du CNRS, il y a consacré sa carrière aux sujets touchant à la jeunesse, l’adolescence et la famille.

Régulièrement invité dans les médias pour parler des relations entre les enfants et leurs parents ou grands-parents, il est aussi l’auteur de nombreuses tribunes appelant les jeunes à s’engager, soutenant notamment le mouvement Nuit debout en début d’année.

Pourquoi cette candidature ?

La candidature de Michel Fize n’a rien à voir avec son domaine de spécialité en sociologie, mais avec l’une des grandes causes qu’il défend : la cause animale. Dans le livre qu’il s'apprête à publier, dont un extrait a été publié par Le Parisien - Aujourd’hui en France, il explique :

Une société de progrès est aussi une société qui élève les animaux dans des conditions respectueuses, qui ne les abat pas dans des conditions indignes, ne les met pas en cage ou en arène juste pour le spectacle.

C’est la mort de son labrador Will qui a fait fonction de déclencheur pour Michel Fize. Très engagé notamment contre l’abandon des animaux de compagnie et contre leur euthanasie, il a publié en juillet dernier un livre consacré à son chien.

Interrogé par Estelle Schmitt pour France Inter, Michel Fize a expliqué qu'il n'espérait pas être élu : "Il y a beaucoup de candidatures qui sont des candidatures de lutte pour le pouvoir, moi je n'aspire pas au pouvoir mais à faire connaître et reconnaître la justesse de cette cause", déclare-t-il.

Un nouveau venu en politique ?

Pas vraiment. Michel Fize est depuis le milieu des années 90 engagé en politique. Entre 1995 et 2001, il a été adjoint au maire de Michery, dans l’Yonne. Proche de l’ancien président du PCF Robert Hue, il s’est engagé à ses côtés dans le Mouvement unitaire progressite (MUP) fondé en 2009. Il a été élu conseiller régional d’Île-de-France pour ce parti en 2014 et 2015.

Mais sa candidature fraîchement annoncée ne sera pas celle du MUP : le parti a d’ores et déjà annoncé que l’écrivain Sébastien Nadot serait son candidat pour 2017.

Malgré son ancrage à gauche, Michel Fize dit avoir reçu l’appui de Brigitte Bardot pour cette candidature pour la cause des animaux. "Les animaux n'ont pas de couleur politique, ils ne sont ni de gauche ni de droite, on trouve des défenseurs d'animaux et des adversaires à droite, à gauche et au centre", explique-t-il.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.