Arrivé en tête du premier tour de la primaire socialiste, François Hollande se veut rassembleur. Il affirme avoir entendu les électeurs d'Arnaud Montebourg.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.