[scald=67975:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy a annoncé la prolongation pour six mois de mesures en faveur de la formation en alternance, lors d'une réception vendredi en l'honneur des Meilleurs ouvriers de France.

Le président de la République, qui n'a de cesse de se présenter en champion de la valeur travail, à cinq mois de l'élection présidentielle, a estimé que les lauréats adressaient un message à la jeunesse.

"Ce n'est pas par moins de travail que l'on s'en sort, c'est au contraire par davantage de travail et davantage d'effort", a dit le chef de l'Etat, dont la semaine de 35 heures, mise en place par un gouvernement de gauche, reste une des cibles de prédilection, bien qu'il l'ait largement vidée de son contenu.

Nicolas Sarkozy a également estimé que privilégier la voie académique, "considérée à tort comme la seule voie d'excellence" pour la formation, avait conduit à un "immense gâchis".

Il a défendu sa politique de relance de l'apprentissage et annoncé qu'il avait décidé de proroger de six mois les aides en faveur de l'embauche en alternance pour les entreprises.

"Toutes les entreprises qui embaucheront jusqu'au 30 juin 2012 un jeune supplémentaire en alternance le feront sans payer de charges patronales", a-t-il expliqué.

Emmanuel Jarry, édité par Jean-Baptiste Vey

Mots-clés :

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.