Le 16 janvier dernier, Marine Le Pen déclarait à nouveau son "envie" d'être candidate à la présidentielle de 2022. Quelques jours plus tard, dans les colonnes de Paris Match, son père trouvait qu'elle était partie "trop vite". Aujourd'hui, au micro de France Inter, il la compare à la tortue de la fable de La Fontaine.

Jean-Marie Le Pen dans son bureau de Saint-Cloud en janvier 2019
Jean-Marie Le Pen dans son bureau de Saint-Cloud en janvier 2019 © AFP / Christophe ARCHAMBAULT

Un jour, lièvre, l'autre, tortue. Jean-Marie Le Pen hésite en relisant cette fable de la Fontaine dans son bureau de Rueil-Malmaison, près de Paris. Auprès de nos confrères de Paris Match, fin janvier, il disait "Marine, c'est le lièvre de la fable de La Fontaine". Elle est "partie trop vite" en campagne. 

Aujourd'hui, au micro de France Inter, avec davantage de recul, et après l'aimable hommage de sa fille à son ami Roger Holeindre, Jean-Marie Le Pen se montre plus conciliant, et assure que Marine Le Pen "a lu La Fontaine, et elle connaît la fin du 'Lièvre et la Tortue'". 

"Le lièvre a beau gambader, tout autour, dans la certitude de ses forces", lance-t-il en songeant à Emmanuel Macron, "c'est la marche de la tortue qui la conduira à la victoire". Une conclusion pleine d'optimisme. Et une comparaison qui semble plus juste : difficile d'incarner "le lièvre" et de "partir trop vite" dans la course. 

Revenons, quoiqu'il en soit, au texte original du XVIIe siècle, signé Jean de la Fontaine. Voici la seconde partie de sa fable : 

"D'où vient le vent, il laisse la Tortue aller son train de sénateur.
Elle part, elle s'évertue ; Elle se hâte avec lenteur.
Lui cependant méprise une telle victoire, tient la gageure à peu de gloire,
Croit qu'il y va de son honneur de partir tard.
Il broute, il se repose, il s'amuse à toute autre chose qu'à la gageure.
À la fin, quand il vit que l'autre touchait presque au bout de la carrière,
Il partit comme un trait ; mais les élans qu'il fit furent vains : la Tortue arriva la première.
"Eh bien !" lui cria-t-elle, "Avais-je pas raison ? De quoi vous sert votre vitesse ?"
"Moi ? L'emporter ! Et que serait-ce, si vous portiez une maison ?"

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.