À moins de trois mois des élections européennes, la campagne s’accélère. Si Marine Le Pen continue d’organiser des meetings dans de petites communes, sa tête de liste est en train de préparer, avec les mouvements de jeunes, un meeting à l'affiche inédite : Russie Unie aux cotés des droites populistes européennes.

Jordan Bardella participera dans trois semaines à Rome une réunion des droites populiste européennes avec un invité surprise...
Jordan Bardella participera dans trois semaines à Rome une réunion des droites populiste européennes avec un invité surprise... © Maxppp / Sami Belloumi

Emmanuel Macron va publier mardi prochain une tribune sur l’Europe dans les journaux des 28 États membres, après avoir donné une longue interview, dimanche soir, à la télévision italienne. 

Pendant ce temps-là, Marine Le Pen continue sa campagne de proximité. Elle sera par exemple, à Bessières en Haute-Garonne, dimanche. Mais Jordan Bardella, est lui en train de préparer un grand rassemblement à Rome le 29 mars, avec un invité surprise : Russie Unie.

Le parti de Vladimir Poutine sur scène, aux côtés du Rassemblement national, du jamais vu ! Les jeunes réalisent ce que les seniors n’ont encore jamais osé car, officiellement, il n’existe aucun lien entre les deux appareils. Ce sont donc les mouvements de jeunes qui animeront ce meeting commun, à Rome, à la chambre des députés. 

La photo est inédite 

À la tribune, la tête de liste du RN, Jordan Bardella, aux côtés des jeunes de Russie Unie. Et devinez qui conclura ce meeting ? Rien de moins que le vice-premier ministre italien, Matteo Salvini, celui qui est en train de fédérer toute cette droite populiste en vue des européennes. Et d’ailleurs, aux côtés des jeunes Russes, Français et Italiens, il y aura les Allemands de l’AFD, les Autrichiens du Fpö, les Belges du Vlaams Belang, les Britanniques de Ukip et les Polonais du PiS qui sont au pouvoir actuellement à Varsovie et qui, sur le papier également, n’entretiennent aucune relation officielle avec le RN.

"Les jeunes construisent l’Europe de demain" commente un conseiller de Marine Le Pen  "Ils franchissent les barrières bien plus facilement"  Du côté des ténors, en effet, la photo de famille se fait attendre.

Et avant ce meeting, des rencontres à huis clos seront organisées entre dirigeants des organisations de jeunesse. Ensuite, à la chambre des députés, en plein centre de Rome, chacun prendra la parole, avant que Matteo Salvini ne conclue les échanges. Le lendemain, il est prévu des visites touristiques dans la capitale italienne pour approfondir les liens entre ces jeunes militants.
Jordan Bardella emmènera avec lui plusieurs jeunes du Génération Nation (ex-FNJ).

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.