Alain Juppé et Jacques Chirac en 2007
Alain Juppé et Jacques Chirac en 2007 © Maxppp

Alain Juppé, candidat à la candidature UMP pour la présidentielle de 2017, vient de recevoir un soutien de poids : celui de Jacques Chirac. L'ancien président assure que "s'il en avait l'énergie, il aurait déjà sa place à son QG de campagne" .

Il fut longtemps le fidèle parmi les fidèles, le "meilleur d'entre nous" : Alain Juppé est finalement récompensé par Jacques Chirac. L'ancien président, qui n'a jamais vraiment caché son animosité envers son successeur Nicolas Sarkozy, allant jusqu'à glisser au détour d'une plaisanterie en 2012 qu'il voterait François Hollande, a apporté son soutien officiel à celui qui fut son Premier ministre.

Pour Jacques Chirac, Alain Juppé est le meilleur candidat à la présidentielle de 2017. Dans une confidence faite à Philippe Goulliaud, chef du service politique du Figaro, il se dit convaincu qu'Alain Juppé "sera au rendez-vous de son destin et de celui de la France".

Peu de choses pouvaient me faire plus plaisir, pour moi-même, pour lui et surtout pour notre pays. Si j'en avais l'énergie, j'aurais déjà réservé ma place, même petite, à son QG.

Mais pour Philippe Goulliaud, "pas de volonté de barrer la route à Nicolas Sarkozy" (au micro de Rémy Ink)

Un soutien déclaré qui risque d'exacerber les tensions entre les deux candidats déclarés (Alain Juppé et François Fillon) et le candidat "obligé" (Nicolas Sarkozy, qui de son côté n'a pas franchement l'intention de soutenir son ancien Premier ministre).

La zizanie pourrait aussi atteindre le couple Chirac : la femme de l'ex-président, Bernadette Chirac, soutient de son côté son successeur, et a même eu des mots très durs envers Alain Juppé, qu'elle juge "très froid et qui n'attire pas les gens".

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.