La livraison des Mistral est différée
La livraison des Mistral est différée © maxppp

L’annulation du contrat et la non livraison des deux porte-hélicoptères à la Russie a-t-elle coûté moins d'un milliard d'euros à la France, ou le double comme l'a écrit le Canard Enchaîné ?

Début août, après huit mois d'intenses négociations, l'Elysée a annoncé être parvenu à un accord avec Moscou sur l'épineux dossier des Mistral. Selon cet accord, la France récupérera la pleine propriété des navires après avoir remboursé Moscou des sommes avancées au titre du contrat. il n'est donc pas fait mention de pénalités que Moscou a longtemps demandé.

Mais combien celà coute donc à la France ?

Le ministre des Finances Michel Sapin a assuré à la mi-août que la décision de non livraison, prise en raison de l'implication de Moscou dans la crise ukrainienne, coûterait moins d'un milliard d'euros à la France. Le 6 août, François Hollande parlait d'un remboursement de "moins de 1,2 milliard d'euros".

Ce matin, présentation de l'accord en Conseil des Ministres et donc communication de la facture officielle : moins d'un milliard d'euro selon le gouvernement. Mais pour connaître le prix exact, il faudra attendre la présentation du contrat aux parlementaires. A l'Elysée, les explications de Cyril Graziani

infgraphie Mistral
infgraphie Mistral © idé
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.