François-Xavier Bellamy, tête de liste LR, invité sur France Inter, a découvert avec stupeur ce mardi matin dans le JDD que les 30 premiers noms de la liste LR pour les élections européennes seront publiés ce mercredi sans ordre.

Le siège du parti Les Républicains à Paris
Le siège du parti Les Républicains à Paris © Maxppp / Vincent Isore/IP3

Les 30 premiers noms de la liste Les Républicains pour les élections européennes seront publiés dans un ordre non définitif, via un communiqué, à l'issue de la Commission nationale d'investiture ce mercredi 6 mars. La direction du parti l'a confirmé ce matin et annoncé à ses équipes.

Pourtant, la tête de liste François-Xavier Bellamy invité dans la matinale de France Inter, n'en savait encore rien ce mardi matin.

Selon une source proche de LR, Laurent Wauquiez ne lui aurait rien dit alors qu'ils se sont rencontrés lundi soir. 

Des candidats sidérés

Dans le parti, et parmi les candidats aux positions éligibles, la nouvelle a fait l'effet d'une bombe. 

On sort les défibrillateurs lâche un collaborateur au parlement européen. 

Il évoque des eurodéputés sortants "hyper stressés". 

Il faut arrêter de jouer avec nos nerfs, de nous torturer ! s'étouffe quant à lui un candidat.  

Il ajoute : 

"Une carrière se fait sur des fidélités, beaucoup de gens en garderont de l'amertume". 

"C'est quoi l'idée ? Mettre 30 personnes dans une pièce et on se bat? Faire campagne pour replacer au final toujours les mêmes et les copains? Très peu pour moi !" gronde cette autre candidate.

Une stratégie de tension

Dans ce choix de Laurent Wauquiez, certains voient l'influence de l'ancien président Nicolas Sarkozy, une stratégie de tension "pour que tout le monde se défonce jusqu'au dernier moment". 

Stratégie d'observation, estime une autre source, "voir ce que fait Emmanuel Macron"...

Le patron du parti se donnerait aussi le temps de finaliser l'accord avec Hervé Morin qui devrait imposer trois élus de sa formation Les Centristes (anciennement Nouveau Centre) dans les 30 premiers noms. Accord qu'Hervé Morin fera signer le 12 mars par son comité exécutif. Quant à l'ordre de la liste, selon un membre de la direction, il pourrait être annoncé d'ici deux mois seulement.  

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.