Carte des partis en tête aux régionales 2015
Carte des partis en tête aux régionales 2015 © Radio France

Les jeunes et les ouvriers et employés ont largement contribué à la spectaculaire progression du Front national. C'est ce que révèlent la plupart des études, dont celles de notre partenaire Ipsos Sopra Steria.

Près d'un français sur 2 a voté dimanche. Ils seront sans doute un peu plus dimanche prochain comme à chaque scrutin à 2 tours. Le FN a viré en tête mais qui vote aujourd'hui pour le Front national ?Eh bien de plus en plus de jeunes mais aussi les classes populaires et une partie des anciens électeurs de Nicolas Sarkozy.Explications de Stéphane Zumsteeg directeur du département opinion politique d'Ipsos

Parmi les jeunes qui vont voter, quand ils vont voter, c'est pour le FN, à 35%. Le vote FN est présent dans toutes les catégories socio-professionnelles, mais si on observe ce qu'ont voté les ouvriers et employés, on se rend compte que le FN est le premier parti des ouvriers (43%) mais également des employés (36%). Il y a une partie de la droite classique qui se radicalise et rejoint le FN.

Si un Français sur 2 a voté, un Français sur 2 n'a pas voté !Qui sont ces abstentionnistes qui ne se précipiteront pas pour autant dans les bureaux de vote dimanche prochain pour contrer le FN ?Les explications de Stéphane Zumsteeg, directeur du département opinion politique d'Ipsos

L'abstention est fortement corrélée à l'âge. Plus on est âgé, plus on a tendance à voter. L'abstention a été un peu plus forte à gauche par rapport à la mobilisation de l'électorat de droite classique et du FN. L'électorat du FN s'est mobilisé, notamment à la suite des attentats.

►►► CONSULTER | Sociologie des électorat et profils des abstentionnistes (pdf)

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.