François Rebsamen
François Rebsamen © PHOTOPQR/LE BIEN PUBLIC/Philippe Bruchot / PHOTOPQR/LE BIEN PUBLIC/Philippe Bruchot

Le chômage a rebondi en septembre en France de 0,6% dans la catégorie la plus observée par rapport au mois précédent, après une baisse de 0,3% en août. "Soyons honnêtes : nous sommes en échec", commente le ministre du Travail.

Le ministre du Travail a fait valoir dans un communiqué que la progression moyenne du chômage avait ralenti à 11 400 par mois au troisième trimestre (elle était de 14 000 par mois au premier trimestre et de 16 300 au deuxième). Mais ce ralentissement est dû à la baisse enregistrée en août. François Rebsamen admet que la progression du nombre de chômeurs de moins de 25 ans nécessite de "soutenir l'effort en faveur de l'insertion des jeunes" :

Les réformes ont besoin de temps pour produire leurs effets.

Le ministre rappelle également qu'il a réuni cette semaine les partenaires sociaux "pour définir de nouvelles actions contre le chômage de longue durée".

François Rebsamen au micro de Victor Mathé

La publication de ces chiffres intervient au moment où le débat renaît en France sur une éventuelle réforme de l'assurance chômage et l'idée d'un contrat de travail unique, évoquée par le Premier ministre Manuel Valls. Interrogé à Bruxelles, à l'issue du Conseil européen, François Hollande a esquivé le sujet du contrat unique en affirmant que rien de durable ne se ferait contre le chômage "si la croissance ne repart pas en Europe". "Il faut utiliser tous les instruments qui existent, notamment les emplois d'avenir", a déclaré le chef de l'Etat. "Mais [...] c'est la croissance qui fait l'emploi."

La majorité est-elle en crise ? Colère de Manuel Valls contre les députés frondeurs, retour sur le devant de la scène de la maire de Lille Martine Aubry, autocritique du ministre du Travail...

Olivier Roucan, chercheur en sciences politiques livre son analyse

Le chômage en hausse
Le chômage en hausse © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.