Réforme territoriale : redécouper la France
Réforme territoriale : redécouper la France © PHOTOPQR/LE TELEGRAMME/ CLAUDE PRIGENT MORLAIX / PHOTOPQR/LE TELEGRAMME/ CLAUDE PRIGENT MORLAIX

La réforme territoriale est lancée. François Hollande avait souhaité accélérer le calendrier, c'est chose faite Mais pour l'instant, la nouvelle carte de France proposée par le Chef de l'État n'a pas franchement séduit, à droite comme à gauche.

Cette réforme territoriale, tous les politiques la réclament depuis des années, voire des décennies. Mais personne ne veut celle de François Hollande et certainement pas l'UMP. Le député Eric Ciotti dénonce la méthode, brouillonne, mais pas seulement :

L'addition de régions pour faire une méga-région ne fera aucune économie.

Argument financier, partagé par les Verts, aussi. Autre point en commun - ce n'est si courant, entre les Verts et l'UMP - le respect du territoire. Sergio Coronado d'Europe-Écologie :

La prise en compte des bassins de vie, des bassins d'emploi, de l'histoire ne peut pas être contournée comme cela semble être le cas aujourd'hui avec les propositions faites par le Président de la République.

Il ne votera pas la loi tout comme les communistes d'ailleurs. André Chassaigne, président du groupe Front de Gauche à l'Assemblée :

Faire une réforme territoriale quand on ne prend pas à bras le corps une réforme fiscale, c'est ne pas résoudre cette question fondamentale des moyens donnés aux collectivités que ce soient les collectivités d'aujourd'hui ou celles qu'on veut créer pour demain.

Bref, à l'heure qu'il est, les rangs socialistes ont intérêt à rester sacrément serrés pour que cette réforme ait une chance d'être adoptée.

►►►LIRE AUSSI | La France des 14 régions

►►►ECOUTER | Le 7/9 : Christian Estrosi, repenser la réforme territoriale ?

►►►EDITO | Dessiné, ce n'est pas forcément gagné !

Réforme territoriale : les incertitudes
Réforme territoriale : les incertitudes © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.