Régionales en Corse
Régionales en Corse © Radio France

Ici, même le nom des prochaines régionales est différent : on y parle de "territoriales". Pas moins de 12 listes vont s'opposer le 6 décembre, c'est un record en France... Et un risque d'éparpillement.

À gauche, cinq listes : celle du président sortant, le radical Paul Giacobbi, qui fait face à quatre adversaires (deux divers gauche, une candidate du PS, et une du Front de gauche). Mais aucune ne semble en mesure d'inquiéter l'homme fort de l'île , pourtant mis en examen pour déournement de fonds publics.

La droite aussi part divisée. Cas insolite : le parti Les Républicains présente même deux candidats, celui qui a été officiellement investi (l'ancien ministre José Rossi) et le député Camille de Rocca-Serra. Malheur à celui qui arrivera derrière l'autre dimanche.

Bientôt une collectivité unique

Il y a enfin et évidemment les nationalistes qui, eux aussi, partent en ordre dispersé, avec trois listes. Celle de Gilles Siméoni, le maire de Bastia, décrit comme un nationaliste modéré, et deux autres listes plus indépendantistes, comme celle du leader de Corsica Libera, Jean-Guy Talamoni.

Ces élections en Corse sont surtout une répétition générale : le 1er janvier 2018, l'île sera dotée d’une collectivité unique.

Les listes

  • Corsica in cumunu (Front de gauche) de Dominique Bucchini
  • La Corse qui ose investir (Parti socialiste) d'Emmanuelle de Gentile
  • La Corse à coeur (Divers gauche) de Jean-Charles Orsucci
  • Prima a Corsica (divers gauche) de Paul Giacobbi
  • Garantie Républicaine (divers gauche) de Jean Zucarelli
  • Corsica Libera (independantistes) de Jean-Guy Talamoni
  • Rinnovu (nationaliste) de Paul-Felix Benedetti
  • Femu a Corsica (nationaliste) de Gilles Simeoni
  • José Rossi 2015 (Les Républicains) de José Rossi
  • Rassembler pour la Corse (divers droite) de Camille de Rocca-Serra
  • Debout la France (divers droite) de Hyacinthe Santoni
  • Front National (Rassemblement Bleu Marine) de Christophe Canioni
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.