Au second tour des élections régionales dans les Hauts-de-France, le chef de l'État, qui est inscrit sur les listes électorales du Touquet (Pas-de-Calais), devrait logiquement voter pour le divers droite Xavier Bertrand, puisque le candidat de LREM, arrivé quatrième, se retire à son profit.

Xavier Bertrand devrait donc bénéficier de la voix... d'Emmanuel Macron ?
Xavier Bertrand devrait donc bénéficier de la voix... d'Emmanuel Macron ? © AFP

La situation est cocasse. Au second tour des élections régionales, le chef de l'État, Emmanuel Macron, inscrit sur les listes électorales du Touquet (Pas-de-Calais) où il possède une résidence avec son épouse, devrait logiquement voter pour l'actuel président de la région, Xavier Bertrand (divers droite), arrivé largement en tête, devant le RN Sébastien Chenu et l'écologiste Karima Delli (union de la gauche), troisième, qui se maintient. Un Xavier Bertrand qui est d'ores-et-déjà candidat à la présidentielle pour mettre fin au "fiasco", selon lui, de la politique menée par Emmanuel Macron, notamment sur le plan sécuritaire.

En effet, le candidat de la majorité présidentielle, Laurent Pietraszewski (LREM), est arrivé quatrième, sous la barre des 10%, l'empêchant de se maintenir. L'actuel secrétaire d'Etat chargé des retraites, qui comptait quatre autres ministres sur sa liste (Éric Dupond-Moretti, Gérald Darmanin, Agnès Pannier-Runacher et Alain Griset) a rapidement annoncé qu'il se rangeait derrière le président sortant, candidat à sa réélection, pour faire barrage au Rassemblement national. "Fidèle à mes valeurs et à mon engagement républicain, je voterai pour Xavier Bertrand. J'appelle tous ceux qui m'ont soutenu au premier tour à faire de même", a-t-il écrit dès dimanche soir sur Twitter. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Sans aucune ambiguïté" 

Donc le chef de l'État, qui a soutenu et voté pour Laurent Pietraszewski, devrait, en toute cohérence suivre la direction prise par la tête de liste de La République en marche dans les Hauts-de-France ? Et porter sa voix sur Xavier Bertrand, qui a par ailleurs fait de son succès aux régionales une condition pour se présenter à la prochaine présidentielle de 2022.

"Nous avons vu des sortants, c'est le cas de Xavier Bertrand, arriver très largement en tête. Nous appelons d'ailleurs à voter pour lui sans aucune ambiguïté puisqu'il fait face au Front national", confirmait ce matin le délégué général de LREM Stanislas Guerini, invité de France Inter lundi matin. Et de commenter, à propos du chef de l'État, que "comme chaque Français" Emmanuel Macron "est maitre de son vote" mais que "c'est la logique" qu'il vote Xavier Bertrand. Amusant, quand on sait qu'il seront peut-être des adversaires dans un an. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Thèmes associés