Xavier Bertrand dans les Hauts-de-France et Laurent Wauquiez en Auvergne-Rhône-Alpes sont très bien placés. LR et RN sont au coude-à-coude en PACA.

Laurent Wauquiez, Xavier Bertrand et Valérie Pécresse.
Laurent Wauquiez, Xavier Bertrand et Valérie Pécresse. © AFP / *

Laurent Wauquiez, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand, en Auvergne-Rhône-Alpes, en Ile-de-France et dans les Hauts-de-France sont largement en tête, à l'issue du premier tour des élections régionales ce dimanche 20 juin. En Nouvelle-Aquitaine, en Occitanie, en Bourgogne-Franche-Comté, en Bretagne et en Centre-Val-de-Loire, des régions dirigées par des socialistes, les présidents sortants sont devant. Tour d'horizon des 13 régions.

En Paca, Renaud Muselier au coude à coude avec Thierry Mariani

Le RN de Thierry Mariani est en tête, avec 36,38% des suffrages, devant la liste du président sortant Renaud Muselier, avec 31,91%. En troisième position, le liste verte, soutenue par la PS et le PCF, de Jean-Laurent Felezia peut se maintenir au second tour, grâce à ses 16,89%.

Dans les Hauts-de-France, Xavier Bertrand a la main

Le président sortant LR Xavier Bertrand n'est pas inquiété par le RN de Sébastien Chenu, il obtient 41,39% des suffrages contre 24,37% pour son concurrent. Pour l'union des écologistes et la gauche, c'est la désillusion. Karima Delli termine troisième avec 18,99% des voix. Le secrétaire d'État chargé des Retraites Laurent Pietraszewski, tête de liste LREM, fait seulement 9,1%.

En Ile-de-France, Valérie Pécresse caracole en tête

Six listes dépassent les 10%. La présidente sortante Valérie Pécresse est confortablement en tête (35,94%). Déception pour le RN Jordan Bardella (13,12%), il a une tout petite marge devant Julien Bayou (12,95%). La candidate LFI Clémentine Autain (10,2%) est dépassée par Laurent Saint-Martin de LREM (11,7%) et Audrey Pulvar (11,07%).

Dans le Grand Est, le président sortant Jean Rottner loin devant le RN

Le président sortant de la région, avec 31,15% des voix, n'est pas inquiété. Jean Rottner devance largement le RN de Laurent Jacobelli et ses 21,12%. C'est serré également derrière. L'écologiste Eliane Romani obtient 14,6%, la ministre déléguée à l’Insertion Brigitte Klinkert, tête de liste LREM, 10,60%.

En Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez sans concurrence

C'est un large succès pour le président sortant LR Laurent Wauquiez, avec 43,79% des voix. L'écologiste Fabienne Grebert recueille 14,45%. Le RN d'Andréa Kotarac termine troisième avec 12,33% des suffrages. Une autre liste est en position de se maintenir, celle de la socialiste Najat Vallaud-Belkacem, à 11,40%. Le macroniste Bruno Bonnell cale à 9,87%.

Dans les Pays-de-la-Loire, la présidente sortante largement en tête

La présidente sortante Christelle Morançais, soutenue par Les Républicains et l'UDI, est en tête avec 34,29%. En seconde position, l'écologiste Mathieu Orphelin (18,70%) est au coude à coude avec le socialiste Guillaume Garot (16,31%). L'ancien ministre François de Rugy obtient 11,97%, derrière la liste RN d'Hervé Juvin (12,53%).

En Bourgogne-Franche-Comté, la gauche en première position

Cette région fait partie des "trois gagnables" selon Marine Le Pen. Pourtant, la présidente sortante socialiste Marie-Guite Dufay est en tête, avec 26,6%. Le candidat Julien Odoul termine second, avec 23,6% des voix. La liste LR de Gilles Platret est juste derrière, 21,2%. Denis Thuriot, la tête de liste LREM, obtient 11,9%.

En Normandie, Hervé Morin a de la marge

Le centriste et président sortant Hervé Morin est en tête à l'issue du premier tour, avec 36,86% des voix, contre 19,86% pour le RN de Nicolas Bay. Malgré l'union entre le PS et EELV, la liste portée par Mélanie Boulanger est juste derrière avec 18,37% des voix. La République en marche de Laurent Bonnaterre récolte 11,07% des voix, Sébastien Jumel (LFI, PCF) 9,64%.

En Centre-Val-de-Loire, le PS garde la main

Il était mal en point dans les sondages. Le président sortant socialiste François Bonneau récolte 24,81% devant le RN Aleksandar Nikolic (22,24%). Le LR Nicolas Forissier est troisième (18,82%). L'espoir du gouvernement, le ministre chargé des Relations avec le Parlement Marc Fesneau obtient 16,65% des suffrages. Charles Fournier (EELV-LFI) est à 10,86%.

En Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset dans un fauteuil

Cinq candidats dépassent les 10%. Le président sortant socialiste Alain Rousset a 28,84%, devant la liste RN d'Edwige Diaz avec 18,21% des voix. Elle est talonnée par la ministre Geneviève Darrieusecq, 13,7%. L'écologiste Nicolas Thierry, avec 12,1% des suffrages, est devant le LR Nicolas Florian, 12,46%.

En Occitanie, Carole Delga largement devant

La présidente socialiste sortante Carole Delga n'est pas inquiétée par le RN. Elle récolte 39,57% des voix, Jean-Paul Garraud 22,61%. Une autre liste peut se qualifier au premier tour, celle du LR Aurélien Pradié (12,19%). Le candidat La République en marche Vincent Terrail-Novès échoue à 8,78%.

En Bretagne, prime au sortant

Le président sortant socialiste Loïg Chesnais-Girard recueille 20,95% des voix devant le candidat LREM Thierry Burlot, avec 15,53%. Derrière, trois autres listes dépassent les 10%. La candidate de droite Isabelle Le Callennec (16,27%) des suffrages, le RN Gilles Pennelle (14,27%) et Claire Desmares-Poirrier (EELV), 14,84%. 

En Corse, Gilles Simeoni d'une courte tête

Le leader autonomiste Gilles Simeoni (29,19%) devance la liste LR de Laurent Marcangeli (24,86%). Le nationaliste Jean-Christohe Angelini peut se maintenir (13,22%). Notons que c'est en Corse où les électeurs se sont le plus déplacés, avec 44% d'abstention.

Toute la couverture locale des élections régionales 2021 et les résultats du vote par région, département et ville sont à retrouver avec notre partenaire France Bleu.